Rechercher
  • nathyamb

LUMUMBA

Dernière mise à jour : févr. 16

Sans dignité, il n'y a pas de liberté, sans justice, il n'y a pas de dignité, et sans indépendance, il n’y a pas d’homme libre”. Il y a 60 ans, la Coloniale occidentale assassinait Patrice Emery Lumumba, et son histoire n’est toujours pas enseignée dans les écoles africaines.


La fureur avec laquelle ses tueurs se sont acharnés à détruire son corps en 1961 est aussi criminelle que la persistance avec laquelle les leaders africains depuis 1961 s’attellent à faire disparaître sa mémoire et sa pensée des manuels scolaires.


Kasa-Vubu a éradiqué Lumumba. Mobutu a banni Lumumba. Kabila père a ignoré Lumumba. Kabila fils a tu Lumumba.

En décembre 2020, lors d’un discours à la nation, Felix Tshisekedi a annoncé le rapatriement prochain de la relique de Lumumba en RDC (une dent que l’un de ses exterminateurs avait gardé par devers lui et qui a été saisie par la justice belge).

L’intention est bonne, mais cela ne doit pas s’arrêter là.

Il faut que, au Congo et partout sur le continent, soient enseignés à nos enfants, dès le bas âge, les méfaits que l’Occident a perpétrés en Afrique, les destins et l’esprit de Lumumba, Um Nyobè, Sankara, pour qu’ils grandissent avec en tête l’essence de leurs combats et qu’enfin, nous soyons victorieux dans la conquête de notre souveraineté.


DIGNITÉ. LIBERTÉ. JUSTICE. C’est dans cette lutte que je m’inscris. Repose en paix, Patrice Emery Lumumba. Nous ne t’oublions pas. Nous ferons notre part.

Nathalie Yamb

La Dame de Sochi



363 vues

Posts récents

Voir tout