top of page
Rechercher
  • nathyamb

Karma sera leur karma!

Vous vous rappelez tout le bruit qu’ils ont fait sur le “massacre de Boutcha“ en Ukraine? N’avez-vous pas été surpris de voir qu’alors qu’ils ont sous la main un carnage ayant selon eux causé plus de 650 morts, ce n’est pas pour cela que leur cour pénale internationale a émis des mandats d’arrêt, mais plutôt pour “l’enlèvement d’enfants ukrainiens”, qui d’après eux-mêmes seraient d’ailleurs en parfaite santé quelque part en Russie? Comment prendre ces accusations et ces gens au sérieux?


Nos adversaires ne sont pas très créatifs. Ils ont le même mode opératoire partout où les peuples et les gouvernements résistent à leur impérialisme. L’instrumentalisation des droits de l’homme est l’un d’eux. L’Ukraine a eu Boutcha, le Mali a eu Moura, et maintenant, c’est le Burkina Faso qui est dans leur viseur avec Karma.





C’est eux qui fabriquent et vendent des armes, c’est eux qui paient les terroristes, c’est eux qui refoulent, font emprisonner, torturer ou noyer les migrants qui fuient la guerre au Sahel, mais c’est eux qui prétendent s’émouvoir quand des Africains sont tués dans des guerre/rebellions qu’ils initient, qu’ils entretiennent, et qu’ils financent. Enfin, pas tous les Africains: quand c’est leurs armées qui les tuent, ils disent que c’étaient des terroristes (même s’il s’agit de bébés). Mais quand ce sont nos soldats qui tirent, alors ils disent que les victimes sont des civils (même si c’est des barbus armés de kalach).



Mais Karma sera leur karma. Au Burkina comme au Mali auparavant, la seule version que nous croirons, c’est celle des autorités de la transition, quand l’enquête aura été achevée. La parole des Occidentaux est totalement démonétisée. Notre réflexe désormais, chaque fois que des médias, des ong “humanitaires“ et des politiques occidentaux dénoncent “un génocide“ ou une “enfreinte des droits de l’homme” en Afrique, sera de considérer que c’est un mensonge, et que les personnes qu’ils indexent sont en réalité des patriotes qui sont en train de travailler pour notre bien et nos intérêts.


Nous sommes en guerre. Soit vous êtes avec ceux qui se battent contre le terrorisme et le néocolonialisme, soient vous êtes contre eux. Il n’y a pas d’entre deux.




2 541 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page