top of page
Rechercher
  • nathyamb

30 ans plus tard, Bola Tinubu de retour devant un tribunal aux États-Unis


Bola Tinubu, le chef des va-t-en guerre de la Cedeao contre le Niger, n’est pas seulement un dealer de drogue, dont une partie de la fortune a été confisquée par les Etats-Unis en 1993. Il y a mieux. Accrochez-vous!


Le leader de l’opposition nigériane, Atiku Abubakar (PDP) a saisi un tribunal américain pour avoir accès au dossier universitaire de Bola Tinubu détenu par la Chicago State University (CSU), après que ce dernier se soit opposé à sa divulgation.


Le juge Jeffrey Gilbert du tribunal du district nord de l’Illinois a donné jusqu’au 23 août 2023 à Bola Tinubu pour présenter les raisons pour lesquelles la CSU ne devrait pas communiquer ses dossiers à M. Abubakar, qui aura jusqu’au 9 septembre pour réagir aux arguments de Tinubu.




La procédure lancée par Atiku Abubakar a pour but de clarifier les incohérences flagrantes qui émaillent le parcours académique et personnel du nouveau président du Nigeria, dont la victoire est contestée devant la cour electorale nigériane, qui devrait rendre son arrêt en fin septembre. 

 

Lors de sa candidature au poste de gouverneur de Lagos en 1999, Monsieur Tinubu avait mentionné dans son dossier avoir été scolarisé dans des établissements primaires et secondaires, dont on s’est aperçu par la suite qu’ils n’existaient nulle  part au Nigeria.


En 2022, il retire toute trace relative à son éducation primaire et secondaire de son dossier de candidature à l’élection présidentielle du 25 février 2023, mais mentionne ses études de comptabilité à l’université de Chicago. 


Or, dans des documents consultables librement sur internet, il apparaît qu’un étudiant du nom de Bola Tinubu, né le 29 mars 1954, y aurait étudié. Sauf que la date de naissance de Bola Tinubu, président du Nigeria, mentionnée dans son dossier de candidature presidentielle, est le 29 mars 1952. Ce n’est pas la première fois que M. Tinubu évoque deux dates de naissance différentes, loin de là.





La divulgation du dossier académique de Tinubu permettra de voir quels diplômes et quels établissements secondaires il a mentionnés pour être accepté à l’université de Chicago. Les conclusions seront versées à la procédure en annulation des résultats et en inéligibilité intentée par l’opposition devant la Cour électorale.


30 ans après la saisie de ses comptes par les USA pour des activités de blanchiment d'argent et de trafic de drogue, Bola Tinubu est donc de retour devant les tribunaux américains. Comment, avec une population de 220 millions d'habitants, les Nigérians se sont-ils arrangés pour se retrouver avec un chef de l'état aussi louche ?


Nathalie Yamb

9 235 vues

Posts récents

Voir tout

Yorumlar


bottom of page