top of page
Rechercher
  • nathyamb

Le mythe des 58 soldats français “morts au combat” au SAHEL



Je rappelle qu'il y a 58 soldats français qui sont morts au combat au Sahel.” Combien de fois n'a-t-on pas entendu cette phrase dans la bouche d'Emmanuel Macron, d'hommes politiques et des médias français et même dans des publications de citoyens lambda sur les réseaux sociaux?


Cette évocation, qui est supposée démontrer l'ingratitude de ceux qui réclament aujourd'hui le départ de l'armée d'occupation française d'Afrique, s'avère plutôt grossièrement mensongère dès lors que l'on analyse les faits.



Morts au combat“? Vraiment? Laissez-moi rigoler. 39 sont morts dans des accidents, parfois causés par eux-mêmes. Ils sont morts pour la France, pas pour le Mali. Ils sont morts pour le fric, pas pour l’Afrique. Les autorités françaises ont même le culot de compter parmi les fameux 58 dont on nous rabâche les oreilles:


• Marc Martin-Vallet, accident de la route.

• Cheou Nelson, arrêt cardiaque.

• Albéric Riveta, arrêt cardio-respiratoire.

• Abdelatif Rafik, accident lors de la maintenance d’un camion au sein de la base de Barkhane.

• Karim El Arabi, accident de la route.

• Alain Bertoncello et Cedric de Pierrepont, décédés lors d’une opération pour sauver des otages français, sud-coréen et américain au Burkina. Mali a à voir quoi dans ça?

• Morgan Henry, mort sous sa tente dans le campement français au Faso.

• Andy Fila, mort en réparant un frigo à N’Djamena.

• Adrien Quélin, accident de maintenance.





• 13 morts dans un accident d’hélicoptères causé par des palabres internes entre leurs équipes au sol et dans les airs (Pierre Bockel, Julien Carette, Romain Chomel de Jarnieu, Valentin Duval, Clément Frisonroche, Benjamin Gireud, Andreï Jouk, Jérémy Leusie, Nicolas Mégard, Alex Morisse, Alexandre Protin, Romain Salles-de-Saint-Paul, Antoine Serre).



• 16 ont sauté accidentellement sur des mines. Peut-être qu’il faut qu’on rappelle aux français les 11 millions de mines qu’ils ont installés en Algérie entre 1956-1959, et dont ils ont refusé de dévoiler l’emplacement exact jusqu’en 2007, qui ont tué et estropié plusieurs milliers de personnes, principalement des enfants. En mars 2023, un enfant est encore mort en sautant sur une mine française


Le meilleur pour la fin:


• Thomas Guillebault et Baptiste Truffaut, tués par d’autre soldats français. Ils se trucident entre eux, ça devient notre problème?


Leurs bobards et narratifs mensongers sont débunkés une fois pour toutes.


Les soldats français ont aidé et protégé les terroristes à Kidal. Les mercenaires de la légion étrangère française ont assassiné des civils, des enfants.


Même en matière de comptabilité funèbre, ils sont perdants. Doit-on citer les milliers d’Africains qui sont morts pour la France? Ceux qui ont été assassinés par l’armée française à Thiaroye après avoir risqué leur vie au front pour une métropole qui n’avait que mépris et spoliation pour eux?


La prochaine fois qu'ils vous bassinent avec le mythe de leurs 58 soldats morts au combat au Sahel, n'hésitez pas à leur répondre en copiant le lien de cet article. On dit à l'armée française de dégager d'Afrique, de ramasser leurs bidasses et de partir. Comme ça ils n'auront plus à pleurnicher à propos de leurs morts, et tout le monde se portera mieux.


Nathalie Yamb

#LaDameDeSochi 🐝💛

19 857 vues10 commentaires

Posts récents

Voir tout

10 Comments


Ibra
Ibra
Jun 11

Et ça veut faire la gu*rre aux russes

Like

Ibra
Ibra
Jun 11

Et ça veut faire la guerre aux russes

Like

Ibra
Ibra
Jun 11

Et ça veut faire la guerre aux russes

Like

Karine Pambou
Karine Pambou
Jun 02

Est-ce qu’on a su le pourquoi dans le cas de l’intervention au Burkina de pierrepont et l’autre? Qui étaient ces otages ?? Comment étaient ils attendus ?

Like

FAKOLISY SISSOKO
FAKOLISY SISSOKO
Sep 12, 2023

Merci maman je garderai

Like
bottom of page