Rechercher
  • nathyamb

Dakar brûle-t-il?

Dernière mise à jour : mai 1



Ça chauffe à Dakar, Ziguinchor, Rufisque et un peu partout au Sénégal. Depuis l’enlèvement de Ousmane Sonko avant-hier, le pays est entré dans une phase de révolte que le régime Macky Sall n’avait certainement pas imaginée quand il ourdissait son complot contre le principal opposant politique.


Et au lieu de faire marche arrière en constatant que son plan a lamentablement échoué, Macky a voulu réprimer la contestation par la violence. Alors, en plus des forces de l’ordre instrumentalisées, des forces aux ordres – des milices de gros bras bien équipées – ont été lancées sur le terrain. Résultat : 5 morts, tandis que la révolte ne fait qu’augmenter. Les médias qui retransmettaient les événements ont été bloqués sur le bouquet Canal+ et l’internet coupé dans le pays.


En retour, les hypermarchés et stations d’essence françaises sont pris pour cible, ainsi que tout ce qui est assimilé à la Sall répression. J’en ai vu un geindre sur Twitter que le pillage et la destruction des supermarchés français va ternir l’image du Sénégal. Lol ! Ah bon ? Le viol permanent des droits et des libertés des Sénégalais par le régime autocratique et népotiste de Macky Sall n’a pas été suffisant pour «ternir» l’image du pays ?



La destruction des Auchan, Carrefour, Total et compagnie n’est en rien regrettable. C’est le seul langage que les parrains de Macky Sall comprennent : quand leurs intérêts économiques sont touchés. Tant que Macky tue et réprime, les européens se taisent et continuent de recevoir et prendre le thé avec le despote. Mais quand le peuple se soulève contre l’arbitraire, alors on en voit qui allongent leurs bouches pour prôner l’apaisement. Pourtant, quand c’est en Birmanie ou en Biélorussie, là, ils savent prendre fait et cause pour les manifestants, les gouvernants et diplomates européens ! Personne ne leur demande de rester calme. Au contraire, on incite, on finance, on soutient la révolte.


Sénégalais, n’acceptez aucun pompier pyromane. Chassez tous ceux qui viennent vous dire qu’il faut calmer le jeu. Ce n’est pas un jeu et il n’y a rien à calmer. Seules la libération des otages politiques et la démission de Macky Sall pourront ramener un début de sérénité. On ne gagnera notre combat de libération que lorsque nous serons aussi déterminés que nos adversaires. Eux n’hésitent jamais à avoir recours à tout un arsenal de mesures répressives et brutales. À comportement d’habit froissé, réaction de fer à repasser.


Les grands résistants, célébrés par la France après sa libération de l’occupation allemande, sont ceux qui faisaient sauter les rails des chemins de fer, ainsi que les installations et infrastructures appartenant à l’ennemi. Pourquoi est-ce qu’on va se laisser condamner pour des choses qui ont valu à d’autres d’être immortalisés et décorés ? Y’en a marre de l’intox. Y’en a marre des complexes.


Gardez cela en tête : Ousmane Sonko n’est pas l’adversaire de Macky Sall. Il est l’ennemi de la France-à-fric. Je sais que lui et tous ceux qui sont arrêtés et détenus arbitrairement ne faibliront pas, à l’image de tous ceux qui luttent dehors, pour faire exploser les barrières des enclos.


Aux familles des victimes tuées sur ordre de Macky Sall : YAKO ! Vos aimés ne sont pas morts en vain. Pour chaque larme que vous versez, le président sortant paiera. Il n’y a pas de prescription pour ce genre de crimes abjects, commis au nom des intérêts d’un clan et d’une puissance étrangère.


Aux équilibristes qui tentent d’être neutres dans la situation que traverse le pays, je répète ce que j’écrivais dans ma dernière tribune : il n’y a que 2 camps. Soit vous êtes avec nous dans la lutte pour la conquête de la liberté, de la dignité et de la souveraineté, soit vous êtes contre nous.


Aux citoyens sénégalais qui ont décidé de prendre les choses en main dans toutes les régions du pays : BRAVO ! Dans une Afrique francophone où, en dehors des Burkinabè et des Algériens, les gens préfèrent se complaire dans la médiocrité, la peur et l’aplaventrisme, vous avez montré qu’un peuple debout est la plus puissante armée que l’on puisse imaginer. Que ce soit ceux qui jettent des cailloux ou ceux qui manifestent pacifiquement dans les rues : Vous êtes des héros. C’est une fierté de vous voir lutter pour votre pays et c’est un honneur de vous soutenir. Courage !


Aux autres peuples d’Afrique dite francophone: ne vous laissez pas intoxiquer par les médias occidentaux. Non! Dakar ne brûle pas. Dakar irradie le bon exemple. C’est la flamme de la liberté qui scintille et qui rallume notre certitude que l’heure est venue pour les Africains de prendre, poing levé, leur destin en main.


Nathalie Yamb

#LaDameDeSochi

Posts récents

Voir tout